Get Adobe Flash player

Rhum !

Le rhum est avec le drapeau noir, le sabre, le galion, la pièce de huit, la jambe de bois et le perroquet un des éléments que vous vous devez d’avoir dans votre panoplie de pirate.

Mais le drapeau noir est difficile à porter sans qu’on vous jette des pierres, le sabre vous fera arrêter par la police, le galion est impossible à trouver, la pièce de huit hors de prix, la jambe de bois guère pratique en boite de nuit et le perroquet est une espèce protégée. Par contre vous n’aurez aucune difficulté à vous procurer du rhum.

Une petite histoire du rhum tout d’abord :

Le rhum est le produit du distillat de la canne à sucre après fermentation. Il en existe une grande variété que ce soit par sa provenance (caraïbes, océan indien…), par sa couleur (blanc ou ambré), son type (agricole ou industriel) ou par sa force.

On le distille depuis le XVII siècle dans les caraïbes. Au début il était obtenu par double distillation d’un broyât de cannes à sucre à l’aide d’alambics plus que rudimentaires. On obtenait un alcool fort, dur, transparent, plus proche de l’alcool à brûler que d’un digestif. On le nommait à l’époque tafia. Le tafia était bu principalement par les esclaves, ce qui assurait à leurs maîtres une tranquillité relative. Ils buvaient aussi le produit de la première distillation : le clairin. On retrouve ce dernier sous le nom de Kulu kulu qui constitue encore une offrande essentielle aux loas vaudous.

On pense que les flibustiers raffolaient du Wedderburn ou du Plummer de la  » Royal Navy « . Un Rhum Brun et lourd, chargé de parfums capiteux comme une île tropicale sous le vent.

Aujourd’hui il existe de nombreux rhums. Le bacardi est un rhum américain, produit notamment en Jamaïque. Dans tous les cas il faut préférer un rhum agricole à un rhum industriel. Le premier est fait à partir de jus de cannes, alors que le second est fait à partir de la mélasse.